Adoption Adopter à la SPA de Nimes

Image d'une famille d'adoptant
Image provenant d'une famille d'adoptants

Contactez-nous par mail à spa.nimes30000@gmail.com ou par téléphone:

  • Refuge pour adoptions, renseignements sur un chien ou un chat, chiens ou chats perdus ou trouvés : 04 66 29 79 13
  • Secrétariat pour dons, dénonciations de maltraitances, renseignements d'ordre général : 04 66 88 45 00
  • Secrétariat chats et chatons : 06 60 67 57 07
  • Adoption chien en famille d'accueil : 06 10 78 22 39

Vous pourrez passer voir celui ou celle qui aura touché votre cœur à la SPA ou en famille d'accueil.

Les activités au refuge ne manquant pas, merci de nous laisser un message oral si nous ne répondons pas nous vous rappellerons dès que possible. Merci de votre compréhension !

Conditions d'adoptions

Pour adopter un animal à la SPA de Nîmes, nous vous demanderons impérativement :

  • une carte d'identité
  • un justificatif de domicile (facture EDF, téléphone etc ...)
  • la signature d'un contrat d'adoption
  • une participation financière aux frais vétérinaires

N'oubliez pas de prévoir collier / harnais et laisse pour toute adoption de chien et cage de transport pour adoption de chat.

Nous attirons votre attention sur le fait que les infos sur les animaux sont données par les bénévoles qui les côtoient au quotidien mais le comportement d'un chien peut changer en fonction de son environnement.

Très attentifs au bien-être de nos petits protégés, nous nous réservons le droit de refuser une adoption, si toutes les conditions ne nous semblent pas réunies pour permettre un bon accueil de l'animal.

Quelques conseils avant d'adopter

Penser à tout avant d'adopter

Il vaut mieux réfléchir avant d'adopter plutôt que de "rater" une adoption. Pour l'animal, le traumatisme serait encore pire. ​Adopter un animal en refuge ne doit pas se faire sur un "coup de tête" pour remplir un vide affectif ponctuel, par intérêt pour une race en particulier, pour amuser les enfants ou parce que l'on "craque" sur un joli minois. Toutes les adoptions ne se ressemblent pas, adopter un "chien de refuge", c'est lui offrir une seconde chance pour de longues années. Il ne s'agit pas de récupérer un "animal d'occasion", mais bien d'intégrer à une famille un individu qui a son passé et ses spécificités (voire ses craintes, s'il a subi de la maltraitance).

Trop nombreuses sont les personnes qui "craquent" dans un rayon animalerie sur une "peluche vivante", un regard attendrissant et qui n'assument pas de voir grandir leur "coup de cœur d'un jour" passé. Les jeunes loulous perdent peu à peu leur intérêt (souvent mal éduqués, mais la faute à qui ?) et sont amenés dans les refuges quelques mois plus tard, jetés comme de vulgaires jouets devenus d'un coup trop encombrants. Les familles sans scrupules ne mesurent pas le niveau de traumatisme qui sera vécu. Pour nous qui sommes tellement investis dans la protection animale, ce comportement irresponsable nous parait totalement inadmissible !

Votre famille pourra-t-elle répondre aux besoins de l'animal ?

Êtes-vous certain de pouvoir assumer financièrement tous les frais liés à son bien-être ? Croquettes de qualité, soins vétérinaires d'entretien (rappel annuel des vaccins, vermifuge, déparasitage), sans compter les imprévus (fractures, maladie), et en vieillissant, cela ne s'arrange pas.

Vous travaillez ? Combien de temps l'animal va-t-il rester seul à la maison à l'intérieur, à l'extérieur ? Pouvez-vous lui accorder ses 4 ballades par jour minimum ? Même si le loulou a la chance d'avoir un jardin, une grande ballade quotidienne est indispensable (pour sa sociabilisation, renifler les odeurs, etc.

En cas de coup dur de la vie (hospitalisation, chômage, divorce), qui pourra prendre la relève et s'occuper de l'animal ?

Un chien inconnu avec des enfants en bas âge, ce n'est peut-être pas l'idéal. Pourquoi ? Parce qu'un jeune enfant bouge beaucoup, peut aussi être bruyant et n'est pas le plus relaxant pour un animal qui peut être nerveux ou craintif. Et des accidents pourraient se produire. Il faut également pouvoir lui consacrer beaucoup de temps pour le mettre en confiance et l'éduquer. Et cumuler en même temps l'éducation des enfants et du chien n'est pas des plus faciles.

Votre environnement est-il bien sécurisé ? Hauteur des clôtures, solidité des grillages, etc. Un animal qui n'est pas encore bien "attaché affectivement" à ses nouveaux maîtres peut vouloir s'échapper dès son arrivée, un phénomène à ne pas minimiser.

Quand vous partirez en vacances, pourrez-vous l'emmener avec vous ? Quelqu'un pourra-t-il le garder ?